On parle Gaming FUN!

Ico : retour sur le jeu de PS2

Ce jeu d’action et d’aventure est sorti en 2001 sur PS2. Cette œuvre de la Team Ico jouable en solo a obtenu de critique positive à cause de son game design. Il est réédité pour la PS3 10 ans après sa sortie sur PS2.

Résumé du jeu

Ico est un jeune garçon difforme, avec des cornes. Les villageois ont pensé qu’il est maudit et ils ont recours aux chevaliers sans visage pour l’enfermer vivant dans des sarcophages d’une forteresse abandonnée. Mais ayant échappé à son destin, il a rencontré Yorda, une créature diaphane frêle à la nature indéterminée. Les deux protagonistes vont alors se donner la main pour s’échapper du château. Alors qu’ils arrivent à la grande porte de la forteresse, la maîtresse du lieu, la Reine, mère de Yorda, empêche sa fille de quitter le bâtiment et leur ferme la passerelle. Ils doivent donc retourner au château pour faire fonctionner le mécanisme de la passerelle. Mais en traversant le pont, la Reine désactive le mécanisme et Ico et Yorda se trouvent séparés. La Reine a capturé Ico tandis qu’Yorda parvient à trouver une épée magique sur sa route. La Reine a ensuite changé ce dernier en statue et lui révèle qu’elle souhaite l’utiliser pour augmenter sa longévité de vie par un procédé qu’elle a déjà expérimenté avec les individus à cornes emprisonnés dans les cercueils du château. Mais lors du combat entre eux, le jeune héros arrive à planter son épée dans le cœur de la Reine. La forteresse s’est effondrée suite à sa mort. Le sortilège qui enchaîne Yorda est brisé et il vient au secours d’Ico qu’il a mis dans une barque loin de la forteresse. Il se réveille dans la barque en retrouvant Yorda avec sa forme humaine.

Test du jeu

La réalisation graphique, l’expérience émotionnelle et immersive ainsi que le caractère onirique de ce titre l’ont fait démarquer des autres jeux de son époque. Le jeu se sert d’une caméra cinématique dans lequel la prise de vues se fait d’une façon automatique selon la position du personnage. Il s’agit d’un mélange de plateformes, de combat et de réflexion. Dans ce titre, le joueur se met à la place d’Ico. Il aurait à se frayer un chemin dans les dédales des labyrinthes de la forteresse. Sa destinée est liée avec celle d’Yorda. Cette dernière ne peut pas faire les mêmes actions physiques que lui mais elle peut ouvrir les portes magiques. Elle ne peut pas par exemple monter une corde, grimper les murs, sauter au-dessus d’un ravin… Le joueur aurait alors à démolir des éléments de décor, à chercher des passages secrets, à déplacer des objets etc pour qu’elle y passe. Le principal ennemi d’Ico autre que la Reine sont les chimères. Prenant la forme de monstres de fumée noire, ceux-ci surgissent pour enlever Yorda. Ico aurait alors à se servir de son épée ou de son bâton pour la protéger. En bref, même si le titre ne possède pas une durée de vie intéressante, il propose un environnement fantastique, des superbes effets de lumière, des excellents sons d’ambiance ainsi que des beaux combats. Ce qui lui a fait partie de l’un des jeux inoubliables de son époque.

ps2-ico